Skip to main content

Comment vous comparez-vous aux nouvelles caméras 360 présentes sur le marché ?

Comparons les fonctionnalités importantes entre Nodalview et une caméra 360° répandue sur le marché : Ricoh Theta S


Ricoh Theta S Nodalview
Qualité d’image & résolution 5,3K 10K
HDR & Bracketing HDR & AEB (unblended) HDR & AEB (Bracketing 3 ou 5 expositions)
Erreurs de parallaxe (offset point Nodal) Possible pas d’offset
Temps de processing environ 30 secs + upload 40 secs, upload inclus
Mode de prise de vue Le photographe doit se cacher Tourne autour

Avec une résolution d’image de 10k, Nodalview donne un rendu meilleur que les caméras 360 grand public, de qualité similaire à celle obtenue avec les appareils photos traditionnels (DSLR) ou les caméras 360 professionnelles, par exemple l’Insta360 Pro à 8K (4.000 €).

Alors qu’avec Nodalview, le traitement des images haute résolution et multi-exposition s’effectuent sur de puissants serveurs, par contre, dans un caméra 360 degrés, les traitements sont limités par la puissance des processeurs embarqués et de la mémoire.

A cause de l’achitecture multi-lentilles des caméras 360, elles sont sujettes à des erreurs de parallaxe, fréquentes avec des objets proches en scènes d’intérieur, quand les photos successives ne sont pas prises exactement au point nodal.

Notez également que le Ricoh Theta S et d’autres caméras sphériques produisant des photosphères jpeg, peuvent facilement être gérées sur Nodalview avec notre «module d’importation préassemblé». Une fois que les images provenant de votre caméra 360° sont sur votre ordinateur ou smartphone, connectez-vous à nodalview.com, choisissez “Gestionnaire de téléchargement” dans le menu et sélectionnez un ou plusieurs panoramas jpeg sphériques que vous souhaitez télécharger, dans un nouveau tour ou un existant. Ensuite, vous êtes prêt à les assembler en une visite virtuelle, à les partager ou à les visualiser dans votre casque VR préféré !