Skip to main content

Prises de vue panoramiques avec un Reflex: exemple avec un Nikon D7200

Comment filmer, assembler et lier des panoramas avec un reflex numérique?

Voici un exemple avec un Nikon D7200, avec un zénith complet, et un nadir partiel (opposé au zénith, recadré ou remplacé par votre logo). Cette technique peut être utilisée avec d’autres marques (Canon, Sony, …) ou modèles que le D7200. Vérifiez à nouveau que le HDR est pris en charge ou, dans le cas de prises de vue en bracketing, que vous pouvez déclencher la quantité correcte d’images automatiquement. Pour une utilisation régulière, il est également important que vos paramètres restent permanents, de sorte que vous n’ayez pas à modifier manuellement les paramètres par défaut chaque fois que vous allumez l’appareil photo. Avec Nikon, c’est la différence entre les séries D3000, D5000 et D7000.

De quoi avez-vous besoin ?

1 / Lentille

Nous avons utilisé un objectif Samyang 8MM à mise au point manuelle: La mise au point manuelle ne pose aucun problème car la mise au point sera toujours verrouillée sur “infini” lors de la prise de vue panoramiques. Vous devrez complètement tourner la bague d’ouverture du Samyang sur F22, sinon vous obtiendrez une erreur FEE sur le D7200.

Un Samyang 8MM sur un Nikon APS-C nécessitera 8 coups ou même 6 coups si vous acceptez un plus grand nadir. Si vous optez pour le Sigma 8mm plus cher, alors seulement 4 coups suffisent!

2 / Tête panoramique

Nous avons également besoin d’une tête panoramique, qui permettra de prendre des photos respectant le point nodal pour éviter les erreurs de parallaxe. Avec l’ultra-léger Tomshot360 Panohead qui s’adapte sur le Samyang, Sigma et d’autres, vous n’avez même plus besoin d’ajuster le point nodal. Avec le capteur APS-C Nikon D7200 (facteur de recadrage 1,5x), la tête Tomshot est inclinée de 5,5 degrés verticalement, et vous devrez tirer en diagonale pour avoir le zénith entier, sans avoir à prendre une photo dédiée supplémentaire. S’il-vous-plaît notez que les paramètres sont différents pour un reflex numérique Canon, en raison du facteur de recadrage différent (1,6 au lieu de 1,5).

Ici vous avez la liste de compatibilité de l’objectif de Tomshot, donnant le nombre de coups et la taille du nadir (le zénith est toujours capturé) en fonction de votre reflex numérique et de votre modèle d’objectif.

3 / Trépied et obturateur à distance

Alors bien sûr, vous avez besoin d’un bon trépied, comme le trépied de Nodalview par exemple. Nous vous suggérons également un obturateur à télécommande: il est indispensable de shooter des images HDR stables, sans mouvement ni vibration. Il y a également la télécommande sans fil de Nikon (ML-L3), ou l’application de smartphone Nikon “Nikon Wireless Mobility” qui vous permettra de filmer à distance, mais 1 / nous n’avons pas trouvé le moyen de shooter une séquence de brackets automatiquement, et 2 / vous devez chaque fois activer la télécommande dans les paramètres du D7200 avant de l’utiliser (pas de réglage permanent)

Par conséquent, nous préférons la télécommande filaire de Neweer, qui fait le travail:

La prise de vue HDR (une image) ou brackettées (3 images ou plus) dépend de plusieurs facteurs: HDR est plus rapide et donne de bons résultats dans les situations normales (pas de contre-jour extrêmes) , tandis que les images en bracket donnent des résultats excellents en toutes conditions, mais impactent le processus de téléchargement: 24 images au lieu de 8.

Prise de vue d’un panorama HDR

Dans les paramètres du D7200 (bouton Menu, puis Menu Prise de vue), sélectionnez HDR ON (pour les séries, pas une seule photo) et une option de sensibilité. Heureusement, ces paramètres resteront lors de la mise hors tension du D7200.

Si la fonction HDR n’est pas accessible, c’est peut-être que le mode BRKT est encore actif : désactivez le mode BRKT en appuyant sur le bouton BRKT situé sur le côté gauche du D7200 (près de l’objectif) et en sélectionnant 0 image en tournant la «molette de commande principale».

Prenez les huit photos avec la télécommande, en tournant de 45 degrés dans le sens des aiguilles d’une montre.

Prise de vue d’un panorama en bracket

Les réglages du D7200 sont un peu plus compliqués, si vous voulez prendre automatiquement des photos en bracket, avec un seul clic sur la télécommande.

Tout d’abord, assurez-vous que le mode HDR est désactivé (Menu> Menu Prise de vue), sinon le bracketing est désactivé.

Réglage du nombre d’images et de l’intervalle EV

Tout en appuyant sur le bouton BRKT situé sur le côté gauche du D7200 à proximité de l’objectif, tournez la “molette de commande principale” jusqu’au nombre de photos souhaité. Et avec le “cadran de sous-commande”, sélectionnez l’intervalle EV. Un bon choix est de 3 photos: EV-2, EV0, EV + 2.

Shoot automatique de la séquence

Tournez le “sélecteur de mode” sur “A” et le “sélecteur de mode de déclenchement” sur “Retardateur”.
Dans le menu Réglages personnalisés du D7200, sélectionnez c Timers / AE Lock, C3 Self Timer et appliquez un délai de retardateur de 2 secondes.

Voici où nous en sommes : une seule pression sur la télécommande de l’obturateur déclenchera 3 images EV-2, EV0 et EV + 2 dans l’ordre.

Shootez les huit photos x 3 avec la télécommande, en tournant de 45 degrés dans le sens des aiguilles d’une montre.

Assemblage des images individuelles sur Nodalview

Connectez-vous à votre compte Nodalview et sélectionnez dans le menu: Assembler Studio.

Sélectionnez le scénario de prise de vue “8 vues tous les 45 degrés”, 3 brackets (ou un seul pour le format HDR), l’objectif fisheye pour le Samyang 8mm et AutoRender.

Après avoir donné un nom à votre panorama, sélectionnez les 8 images (ou 24 images encadrées) de la carte mémoire D7200 connectée à votre ordinateur. Attendez le processus de téléchargement et d’assemblage, puis cliquez sur “Afficher la visite” et double-cliquez pour afficher votre nouveau panorama.

Avec Nikon D7200

Nikon D7200 panorama

A titre de comparaison, même pano avec Samsung Edge 6 plus:

Samsung S6 edge +